Se mettre sur la même longueur d’onde…

 

La communication animale et les ondes Alpha

Oui la communication animale est magique ! Mais notre cerveau et tous les phénomènes neurobiologiques et électriques de notre corps le sont tout autant : c’est grâce, entre autre, à cet organe puissant que la magie du quotidien opère et qu’ainsi la communication avec les animaux est possible.

Un peu de science…

Avec un aperçu des types d’ondes qui parcourent notre cerveau suivant nos différents états de conscience. Elles sont enregistrées avec un électroencéphalographe ou EEG. Ce phénomène bioélectrique est présent dans tout le règne animal et végétal (les plantes utilisent les mêmes fréquences électriques que notre cerveau). Il permet donc de comprendre, en premier lieu, ce qui se passe lors d’une communication animale.

  • Onde Delta : (1/2-4 hertz) Elle est associée au sommeil lent et profond sans rêve. Inconscience. Associée à la guérison et à la croissance.
  • Onde Thêta : (4-7 hertz) Relaxation et état de méditation très profonde. Onde que l’on retrouve au début du sommeil, état entre veille et sommeil. Ce rythme apparaît aussi en état de rêve ou de semi-éveil (hypnose, transe, rêve éveillé). Les enfants et les jeunes adolescents ont des ondes Thêta à l’état d’activité normal. Ainsi, ils peuvent traiter beaucoup d’informations. Lié au subconscient et à la mémoire.
  • Onde Alpha : (8-12 hertz) Le ralentissement de la fréquence des ondes du cerveau induit un état Alpha, soit un état de relaxation et de détente, libéré de tout stress. Etat méditatif en conscience facilité avec les yeux clos. La personne en onde Alpha reste sensible à tout stimulis externe mais expérimente un état de calme serein, propice à l’écoute active, à avoir une vision claire des choses, à l’imagination et à la créativité.
  • Onde Bêta (13-40 hertz) Ce rythme correspond à l’activité courante d’éveil du cerveau, celui de la concentration pour le traitement efficace des informations provenant de l’extérieur, de la cognition ainsi que celui de l’anxiété et de la peur. Ces ondes sont également enregistrées dans certaines phases de sommeil associées au rêve (le cerveau traduisant des activités de la vie courante).

On note des ondes supérieures à 40 hertz, en onde Gamma, qui correspondent à une grande activité cérébrale. Elles sont caractérisées par une vigilance accrue comme lors du processus créatif ou lors de la résolution de problèmes. C’est le seul groupe de fréquence retrouvé dans chaque partie du cerveau.

 

Les animaux, à leur état d’éveil, ont leurs ondes qui se situent en général dans la gamme des ondes Alpha.

 

Par ailleurs on a pu enregistrer des fréquences allant jusqu’à 100 hertz chez les invertébrés : insectes, vers de terre et crustacés (et donc largement supérieur aux vertébrés). Tandis que les ondes cérébrales des poissons et des reptiles ont une amplitude inférieure à celle des mammifères.

 

Communiquer avec les animaux, c’est se mettre sur le même fréquence, en mode Alpha!

 

Vous l’aurez compris, pour aborder le monde animal, la première chose est de se mettre sur la même longueur d’onde, en mode Alpha, et ouvrir son Coeur. Pour ce faire, on peut fermer les yeux, prendre conscience de sa respiration juste en l’observant, pour amener le calme en soi et se mettre petit à petit dans un état d’acceuil réceptif. Beaucoup de techniques de relaxation, de méditation de pleine conscience et/ou de visualisation permettent cet état d’apaisement du mental et le relâchement physique. A vous d’expérimenter les techniques qui vous correspondent le mieux pour surfer sur la vague Alpha!

 

Petite anecdote du monde animal avec Prana, chatte de 16 ans :

Lors d’une communication avec elle, je la sens tout de suite ailleurs mais tout de même réceptive et à mon écoute. Je lui demande donc de m’expliquer son état actuel. Par des images, elle me fait comprendre qu’elle se met dans un état de repos « forcé » car elle en a besoin, mais cela n’est pas du sommeil. Elle me montre que c’est comme si elle abaissait ses fréquences (au niveau de son crâne et de son cerveau) pour se mettre dans cet état propice au repos régénérateur!

 

Au cours d’une même journée, nous passons d’un état de conscience à un autre. Suivant nos activités, nos ondes cérébrales changent sans que nous en soyons réellement conscients (s’endormir, faire face à un stress ou une grande émotion, écouter de la musique, écouter quelqu’un ect…) Il est intéressant de faire l’expérience consciente de ces différents états et d’induire certaines fréquences d’ondes cérébrales suivant l’état recherché.

« Nous pouvons prendre le temps de nous détendre, songer à nos vies, et prendre plaisir à notre créativité de générer des ondes alpha. Nous pouvons méditer et/ou prier et nous concentrer sur notre Moi intérieur à un rythme régulier pour provoquer des ondes thêta. Nous pouvons prendre beaucoup de sommeil, nous laisser aller, et nous rendre à notre âme pour provoquer des ondes delta. Si nous pouvons réserver ce temps particulier, nous pouvons apprendre à gagner la maîtrise active de notre conscience et réaliser que nous avons choisi notre conscience en choisissant les pensées que nous autorisons à séjourner dans notre esprit et les émotions que nous autorisons à demeurer dans notre cœur. » Suzanne Lie Ph.D.

Partagez l'article


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *