La géobiologie et les perceptions subtiles des animaux

Les animaux sont très réceptifs aux énergies subtiles et aux courants électromagnétiques qui nous entourent. Ils peuvent alors nous renseigner, suivant leur comportement, à traduire notre espace de vie et notre relation avec notre habitat.

La géobiologie…

La géobiologie est l’étude des relations que l’homme (ainsi que les animaux et végétaux) entretient avec son environnement et son lieu d’habitation. Elle analyse les énergies cosmotelluriques et électromagnétiques qui traversent un lieu. Les ondes telluriques, par exemple, traduisent le magnétisme exercé par la terre sur les êtres vivants. On peut également relever la présence de failles, d’eau souterraine et de différents réseaux comme le réseau Curry ou Hartman, qui peuvent avoir une incidence à plus ou moins long terme sur la santé des habitants du lieu. Il y a ainsi des émissions d’ondes électromagnétiques provenant de la terre mais également celles qui sont liées à l’humain : les technologies comme le wifi, téléphone portable, lignes électriques etc et la mémoire des lieux et des gens qui y ont vécu. Des zones géopathogènes peuvent, si nous ou nos animaux y sommes trop exposés et selon notre sensibilité, créer à force des troubles physiques et/ou psychologiques (perte d’énergie, tensions émotionnelles, douleur physique, sommeil troublé etc)

La géobiologie vise donc à rétablir l’équilibre des énergies du lieu en l’harmonisant par différentes techniques.

 

Les perceptions subtiles des animaux :

 

De manière générale, les animaux vont instinctivement se placer sur des endroits positifs ou neutres.

  • Les chiens fuient les endroits où les ondes telluriques sont nocives (croisement de réseaux par exemple, cheminées cosmotelluriques négatives…) Ainsi lorsque votre chien se repose, il est probablement sur un endroit positif ou neutre. Par exemple si l’emplacement de son panier ne lui convient pas, essayez de le changer de place.
  • Les chats quant à eux vont se placer sur des endroits dits négatifs . Si votre chat se prélasse toujours au même endroit, cette zone a de forte chance d’être géopathogène. Pourquoi ? Et bien parce que les chats vont pouvoir s’y ressourcer…à l’inverse de nous ! Notons alors le potentiel guérisseur des chats à notre égard et leur capacité à transmuter les énergies. D’ailleurs certains chats vont automatiquement se placer sur nous lorsque nous avons mal quelque part : de véritables thérapeutes à 4 pattes !

 

Lors de certaines communications, ce sont d’ailleurs plus des chats qui m’indiquent des perturbations énergétiques dans l’habitation, à faire part à leur gardien. Ainsi ils peuvent renseigner sur la mémoire d’un lieu, comme encore « imprimée » dans les murs, et qui a besoin d’être dissolue. Des endroits qu’ils pointent comme une zone à traiter et qui a un impact plus ou moins important sur leur gardien. Des défunts qui ont besoin de retrouver leur chemin de Lumière. Ou encore des précisions de la relation du gardien avec sa maison (je pense par exemple à des besoins de sécurité, des émotions stagnantes ou des notions de partage des territoires)

 

Quel signe pouvons-nous observer chez nos animaux ?

 

Prêter attention aux comportements de nos animaux dans un lieu permet de nous renseigner et  de nous reconnecter avec nos perceptions subtiles que nous détenons tous !

Par exemple :

-Si votre animal a un panier ou est en cage et qu’il présente un changement dans son comportement, essayez en premier lieu de le changer de place et de voir s’il s’y adapte à nouveau.
-Vous avez déménagé ou avez effectué des travaux et votre animal n’arrive pas à s’adapter à son nouvel environnement (comportement de peur, malpropreté, mauvais appétit, apathie etc..). Ceci peut bien sûr être une explication parmi d’autre, toujours consulter son vétérinaire au préalable!
-Votre animal renifle un endroit de partout et s’agite à vouloir trouver quelque chose « qui ne semble pas être là »…
-Il adopte une position de recul et/ou de peur. Ou alors comme les chats, qui fixent longuement un endroit où il ne semble rien avoir… Il se peut alors qu’il y est une présence ou une énergie bienveillante…

Vous pouvez ainsi dans ce cas-là, essayez de communiquer avec votre animal pour en savoir plus. Ou essayer de percevoir, suivant vos ressentis, ce qui se dégage, en vous connectant à l’endroit particulier et voir ce qui vous parvient comme émotions, ressentis physiques ou image sur votre écran mental.

Il en est de même avec les animaux en pleine nature qui affectionnent en général les réseaux positifs, vortex ou autre endroit très positif comme fait l’abeille(à l’inverse des frelons ou des guêpes qui affectionnent les réseaux négatifs), les nids des oiseaux ou encore les animaux en pâturage.

Nous avons encore énormément à apprendre sur l’intelligence des animaux en matière d’adaptation à leur environnement et comment ils l’utilisent à bon escient…Suivons leur bel exemple et soyons à l’écoute des informations provenant de notre corps et de notre environnement…

Partagez l'article


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *